MESSAGE AUX NOUVEAUX : Avant de créer un compte :

1 - Présentez-vous en mode "invité" dans la rubrique "je me présente"

2 - Créez un compte utilisateur, avec le même pseudo que vous avez utilisé pour votre présentation (ou un très proche)

Votre compte ne sera activé que si vous avez accompli cette formalité. Dans le cas contraire, votre compte sera supprimé. Nous ne répondons plus aux réclamations des contrevenants. Signé la fondatrice-administratrice, qui en a marre de répéter tout le temps la même chose.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Perdue

avatar
Darkbunny
Invité

Perdue Empty Perdue

Message par Darkbunny le Mar 22 Oct 2019 - 23:39

Bonsoir,

Je me décide à poster ici car je suis perdue quant à ma situation professionnelle : professeure de français depuis 5 ans, j'aime enseigner. Pourtant, les conditions sont telles que j'envisage de plus en plus la démission, sans avoir la moindre idée des possibilités derrière ni l'option de vivre sans un salaire complet pendant X mois.
Je me dis que c'est peut-être seulement parce que j'avais décidé de tenter l'agrégation interne cette année et que j'ai l'impression de crouler sous le travail en même temps. Nous avons des réunions toutes les semaines, le midi, le soir, des parents qui râlent au moindre prétexte, des élèves mignons pour certains et intenables pour d'autres, bref, vous connaissez la chanson. J'ai une classe particulièrement agitée et 5h par semaine j'ai la boule au ventre avant de les avoir. Je mets en place des évaluations adaptées, des PPRE, je fais des réunions bilans pour ma classe principale, j'appelle les parents, je prends les élèves en retenue, je prépare mes cours, corrige mes paquets de copies, vais en formation agreg et essaie vaguement de la bosser un peu. Bref, je fais ce que font tous les enseignants grosso modo et je suis épuisée. J'ai failli avoir un accident fin septembre, micro-endormissement au volant vers 22h30, en rentrant de la 3e réunion de la semaine. Je me suis endormie dans mon bain aussi.
J'ai vu un médecin qui m'a fait comprendre que je n'étais pas assez solide pour préparer un concours normalement possible en même temps qu'un travail à plein temps. 
Depuis le début des vacances, j'ai corrigé 2 paquets de copies et préparé la moitié d'un chapitre de littérature. Pourtant, ma to-do list me semble infinie.

J'aimerais continuer à enseigner en ayant tout simplement moins d'heures mais me mettre à temps partiel est impossible, et la politique actuelle tend à un travail de plus en plus pesant, cf les deux heures supp imposées (et que j'ai donc...). Nous nous sommes engagés dans un crédit avec mon conjoint, je ne peux pas me permettre de gagner "moins" (enfin bon, toucher 1700€ après 5 ans d'expérience, un bac +5 et un concours...), la seule solution serait de réussir l'agreg mais ça me semble totalement impossible vu mon état d'épuisement. L'autre solution serait de partir. Mais pour quel métier ? Je suis enseignante de français, à part écrire à peu près correctement et lire des bouquins, je ne sais rien faire.

Voilà, désolée pour le pavé mais ça correspond à mes motivations pour venir en parler ici. Je ne suis pas certaine de me reconvertir parce que je n'ai aucune idée. Mais j'aimerais lire des témoignages de personnes reconverties et réfléchir.
Tomtom
Tomtom
Administratrice

Messages : 1287
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 40

Perdue Empty Re: Perdue

Message par Tomtom le Mer 23 Oct 2019 - 12:00

Bonjour Darkbunny.

Ton compte est maintenant activé, tu as accès à toutes les rubriques du forum. 

Bienvenue !


_________________
PE de 2002 à 2018.
Directrice d'école de 2010 à 2018.
Depuis septembre 2018 : attachée d'administration au ministère de l'Intérieur, affectée en préfecture  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Concours passés :
2018 : concours d'attaché du ministère de l'éducation nationale = non admissible  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2018 : concours SA classe normale interministériel = admise 
2018 : concours d'attaché du ministère de l'intérieur = admise

2020 : examen professionnel d'attaché principal. Qui ne tente rien n'a rien  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Paige729
Paige729

Messages : 221
Date d'inscription : 16/08/2017

Perdue Empty Re: Perdue

Message par Paige729 le Mer 23 Oct 2019 - 12:14

Bonjour et bienvenue Darkbunny

J'adore (ironie) ces médecins qui nous déclarent : épuisés, burnoutés, à bout mais qui ne prononce pas pour autant un arrêt de travail, à fortiori, un arrêt conséquent

en arrêt, tu pourrais
1°) garder ton salaire
2°) te reposer, reprendre des forces
3°)  préparer l'agreg

(ce n'est pas par ordre d'importance, j'ai écrit comme ça me venait)

mais pour cela il faut trouver un médecin qui accepte de le faire. D'expérience, de çi, de là, c'est très rare, et je dirai même plus, de plus en plus rare :/
pour le "je ne sais rien faire" les autres te répondront mieux que moi! ici, beaucoup de gens comme toi qui croyaient "ne rien savoir faire" ont découvert qu'ils savaient apprendre, restituer, organiser,  bref, des tas de qualité pour passer d'autres concours et les réussir!

Courage!
Darkbunny
Darkbunny

Messages : 1
Date d'inscription : 23/10/2019

Perdue Empty Re: Perdue

Message par Darkbunny le Mer 23 Oct 2019 - 12:24

Merci Tomtom et Paige729 ! Effectivement, trouver un médecin compréhensif est très difficile (déjà que trouver un médecin tout court n'est pas chose aisée...).
Je vais jeter un œil aux rubriques du forum :).
LaRouge
LaRouge

Messages : 60
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Maine et Loire

Perdue Empty Re: Perdue

Message par LaRouge le Jeu 12 Déc 2019 - 15:15

Bonjour,
Si j'ai bien tout suivi puis tout compris, au 1er janvier 2020 les fonctionnaires devraient avoir droit à la rupture conventionnelle.
Ca ne donne pas forcément d'idée quant à une reconversion mais ça permet au moins de voir venir car ça ouvrirait des droits au chômage... 
A creuser peut-être dans ton cas.
Amicalement.
avatar
mimosa

Messages : 7
Date d'inscription : 13/06/2012

Perdue Empty Re: Perdue

Message par mimosa le Jeu 12 Déc 2019 - 18:05

Bonjour,
J'ai reçu un mail de ce site que j'avais complètement oublié depuis... 2012. J'ai relu mon message de l'époque, celui de ma détresse après 11 ans de suppléances en primaire et une inspection ratée. J'ai été licenciée en 2013 après une année à attendre une autre inspection qui est arrivée... mi-juin ! J'étais crevée, dégoûtée et je savais que je ne réussirais pas cette nouvelle inspection, j'étais déjà partie dans ma tête. Dépression, idées morbides, ma fille de 15 ans a failli déraper gravement, mon mari ne voulait plus entendre parler d'école, tout le monde en avait assez de me voir pleurer.
J'ai passé deux ans à chercher quoi faire (j'étais indemnisée), jusqu'à l'illumination ! J'ai décidé de me mettre à mon compte et de devenir biographe auprès des particuliers. Démarches très simples, je me suis lancée en faisant de la pub sur internet, en créant un site, en distribuant des prospectus un peu partout. Six mois après, j'ai eu une première cliente. La semaine suivante, une maison d'éditions m'a contactée pour devenir lectrice-correctrice et j'ai basculé vers ce métier. Pour une fois depuis très longtemps, j'ai eu de la chance dans ma vie professionnelle.
C'est donc un message d'espoir que je veux apporter: après m'être sentie bonne à rien (j'ai eu le droit un jour à : tu l'as fait exprès de rater ton inspection ? Ben voyons!), avoir pensé que je ne savais qu'enseigner (enfin pas pour l'inspecteur, mais c'est un autre sujet), je ne sais pas même pas comment vous expliquer mon bonheur actuel.
Je gagne mieux ma vie, mon chiffre d'affaires est en progression constante depuis quatre ans, j'ai des messages de gens reconnaissants, je travaille à domicile quand je veux. L'été, j'aménage mon temps de travail pour profiter de la plage ( et s'il fait beau en juin, je ne suis pas en classe !). À Noël, je peux faire mes achats en dehors de la foule du week-end, etc. Je ne passe plus une heure de trajet pour aller bosser. Je peux profiter de mes soirées en famille (avant, c'était prépas/corrections). 
J'adorais lire et mon résumé est : rendez-vous compte, on me paie pour lire des livres !
Comme Darkbunny, je pensais que je savais rien faire, mais c'est faux ! À l'époque, je n'ai pas trouvé de réponses sur ce site, parce qu'elles étaient en moi et qu'il fallait se poser et réfléchir, ce qu'on fait très mal quand on est en détresse.
Je souhaite bon courage à ceux qui franchissent le pas par eux-mêmes, gardez espoir. La vie existe après l'enseignement.
Amicalement.
annastephanie
annastephanie

Messages : 35
Date d'inscription : 18/06/2018

Perdue Empty Re: Perdue

Message par annastephanie le Jeu 12 Déc 2019 - 18:27

mimosa a écrit:
Bonjour,
J'ai reçu un mail de ce site que j'avais complètement oublié depuis... 2012. J'ai relu mon message de l'époque, celui de ma détresse après 11 ans de suppléances en primaire et une inspection ratée. J'ai été licenciée en 2013 après une année à attendre une autre inspection qui est arrivée... mi-juin ! J'étais crevée, dégoûtée et je savais que je ne réussirais pas cette nouvelle inspection, j'étais déjà partie dans ma tête. Dépression, idées morbides, ma fille de 15 ans a failli déraper gravement, mon mari ne voulait plus entendre parler d'école, tout le monde en avait assez de me voir pleurer.
J'ai passé deux ans à chercher quoi faire (j'étais indemnisée), jusqu'à l'illumination ! J'ai décidé de me mettre à mon compte et de devenir biographe auprès des particuliers. Démarches très simples, je me suis lancée en faisant de la pub sur internet, en créant un site, en distribuant des prospectus un peu partout. Six mois après, j'ai eu une première cliente. La semaine suivante, une maison d'éditions m'a contactée pour devenir lectrice-correctrice et j'ai basculé vers ce métier. Pour une fois depuis très longtemps, j'ai eu de la chance dans ma vie professionnelle.
C'est donc un message d'espoir que je veux apporter: après m'être sentie bonne à rien (j'ai eu le droit un jour à : tu l'as fait exprès de rater ton inspection ? Ben voyons!), avoir pensé que je ne savais qu'enseigner (enfin pas pour l'inspecteur, mais c'est un autre sujet), je ne sais pas même pas comment vous expliquer mon bonheur actuel.
Je gagne mieux ma vie, mon chiffre d'affaires est en progression constante depuis quatre ans, j'ai des messages de gens reconnaissants, je travaille à domicile quand je veux. L'été, j'aménage mon temps de travail pour profiter de la plage ( et s'il fait beau en juin, je ne suis pas en classe !). À Noël, je peux faire mes achats en dehors de la foule du week-end, etc. Je ne passe plus une heure de trajet pour aller bosser. Je peux profiter de mes soirées en famille (avant, c'était prépas/corrections). 
J'adorais lire et mon résumé est : rendez-vous compte, on me paie pour lire des livres !
Comme Darkbunny, je pensais que je savais rien faire, mais c'est faux ! À l'époque, je n'ai pas trouvé de réponses sur ce site, parce qu'elles étaient en moi et qu'il fallait se poser et réfléchir, ce qu'on fait très mal quand on est en détresse.
Je souhaite bon courage à ceux qui franchissent le pas par eux-mêmes, gardez espoir. La vie existe après l'enseignement.
Amicalement.

Oh merci pour ce témoignage Mimosa ! je le prends pour un nouveau signe du destin  Very Happy car c'est justement ce que j'ai envie de faire : écrivain public / conseil / biographe ( j'ai démarré une formation à distance mais trop épuisée et accaparée par le boulot pour m'y mettre vraiment pour le moment  Sad mais je sens que c'est fait pour moi, contrairement à prof!) et lectrice / correctrice aussi me plairait beaucoup ( tout ce qui a rapport aux livres m'attire). As tu fait une formation en plus pour cela ?
 Merci encore à toi et bon courage à tous et toutes, serrons nous les coudes ! 
Don't let the muggles get you down !! Wink
avatar
mimosa

Messages : 7
Date d'inscription : 13/06/2012

Perdue Empty Re: Perdue

Message par mimosa le Ven 13 Déc 2019 - 18:20

Bonsoir,
Non, je n'ai pas fait de formation, même si j'y ai songé. C'est le hasard qui a fait qu'une maison d'édition m'a appelée par rapport à ma pub de biographe. Je me suis prise au jeu et les maisons se sont succédé depuis. Je suis restée un an et demi dans la première où je faisais tout, de la prise en charge du manuscrit brut à la maquette qui partait à l'impression. J'ai donc tout appris sur le tas. Sentant le vent tourner, j'ai passé un certificat Voltaire pour asseoir mon niveau (977/1000), j'ai ensuite envoyé au fil du temps pas moins de 450 candidatures spontanées (il n'y pas ou peu d'offres, c'est un marché caché), et je continue encore jusqu'à la maison qui me paiera le mieux... La loi du marché ! Actuellement, je travaille pour une maison principale dans laquelle j'ai fait le vide autour de moi, plus les auteurs sont contents, plus on est reconnu.
Je conseille quand même de faire une formation. Bien qu'imparfaite, il y a celle du CEC. Ils emploient des techniques d'un autre âge, les corrections sur papier, mais ouvrent des portes vers les grandes maisons qui me sont inaccessibles. Celle du Greta est la meilleure, mais il faut être parisien et argenté ( + de 12 000 € l'année !). Sinon, tous les outils sont bons pour améliorer son niveau : Voltaire, Orthodidacte, d'innombrables sites internet sur la maîtrise du français, de bons dictionnaires, le Bordas des difficultés du français, surtout apprendre les règles typographiques, et un correcteur orthographique comme Antidote (qui fait des erreurs aussi, à utiliser avec parcimonie).
Bon courage à tous !
avatar
Lanah
Invité

Perdue Empty I love you !

Message par Lanah le Mer 8 Jan 2020 - 22:07

Mimosa, 

je vous adore, vous êtes un ange venu du ciel ! Merci d'avoir partagé avec nous votre expérience !
avatar
Lanah
Invité

Perdue Empty @Perdue

Message par Lanah le Mer 8 Jan 2020 - 22:14

Perdue, 

chez qui aviez-vous entrepris votre formation (de quel métier?) dans quel organisme? Cela m'intéresse aussi beaucoup car cela fait plus d'un an que j'y pense mais découragée par les commentaires sur les fiches métiers (soit-disant, ça ne rapporte pas et c'est difficile de percer, mais à lire toutes les fiches de tous les métiers, on a le sentiment que rien ne rapporte, que tout est compliqué donc le témoignage de Mimosa fait du bien !).

Merci de votre réponse !
avatar
Lanah
Invité

Perdue Empty oups !

Message par Lanah le Mer 8 Jan 2020 - 22:16

@ Anastephanie, pardon !

Contenu sponsorisé

Perdue Empty Re: Perdue

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 26 Jan 2020 - 11:52