MESSAGE AUX NOUVEAUX : Avant de créer un compte :

1 - Présentez-vous en mode "invité" dans la rubrique "je me présente"

2 - Créez un compte utilisateur, avec le même pseudo que vous avez utilisé pour votre présentation (ou un très proche)

Votre compte ne sera activé que si vous avez accompli cette formalité. Dans le cas contraire, votre compte sera supprimé. Nous ne répondons plus aux réclamations des contrevenants. Signé la fondatrice-administratrice, qui en a marre de répéter tout le temps la même chose.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

présentation

Partagez

martine
Invité

présentation

Message par martine le Lun 28 Mai 2018 - 15:44

Bonjour, je suis prof de maths en collège depuis 12 ans en tant que certifiée et depuis 1996 comme remplaçante, vacataire et contractuelle... Jnversion'ai enseigné aussi en lycée comme remplaçante.

Ce matin je me suis encore pris des incivilités comme on dit et j'ai encore fait des rapports, vu le principal... mais ils ne propose rien. Je suis du genre à m'en prendre toujours plus que les autres, mais les élèves se font passer pour victimes et les parents les soutiennent. Bref, je ne crois pas à une possible reconversion, à plus de 50 ans... Je ne sais pas ce que je vais faire dans les années qui viennent car ce qu'on me dit c'est que les élèves seront pire...votre forum m'offre une bulle d'espoir. J'ai aussi des responsabilités familiales. Mais je ne veux pas en dire plus.
avatar
justine
Administratrice

Messages : 1727
Date d'inscription : 10/11/2015

Re: présentation

Message par justine le Lun 28 Mai 2018 - 20:43

Bonsoir martine,

Tu dois maintenant t'inscrire pour avoir accès à toutes les rubriques du forum.


_________________
Professeur d'Espagnol
en CLD
avatar
Catly

Messages : 14
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 30

Re: présentation

Message par Catly le Jeu 14 Juin 2018 - 17:44

Bonjour Martine,

Les incivilités au collège sont fréquentes. Avez-vous essayé de trouver des conseils auprès de vos collègues?

Vous dites que vous êtes remplaçante, c'est bien ça? Cela peut être un 'handicap' dans le sens où vous êtes toujours 'la nouvelle'. J'ai été dans ce cas et les élèves me testaient toujours. C'est très épuisant nerveusement. Au collège surtout, il semble que certains élèves aient besoin d'un rapport affectif avec leur enseignant. Cela ne veut bien sûr pas dire qu'il faut être leur 'copine' mais en ce qui me concerne, plus j'étais 'froide' ou je jouais un rôle bien loin de ma personnalité, plus c'était compliqué.
Les élèves savent très bien détecter nos failles.

Avez-vous toujours envie d'enseigner? Y a-t-il des choses que vous pourriez changer dans votre façon d'enseigner? Est-ce un problème didactique ou disciplinaire ou conditions de travail (type d'établissement, chef d'établissement, collègues? )
Ou bien est-ce que vous n'avez tout simplement plus envie et avez besoin d'autre chose? Quelles sont vos priorités de vie aujourd'hui?

Il y a des choses qu'on peut essayer d'améliorer, si on n'en a encore l'énergie et l'envie et parfois, c'est le signe qu'il est temps d'arrêter.
Idées : passer des concours, cours particuliers, CNED, formatrice, comptabilité, banque... autre en fonction de vos appétences et compétences

PS : ne pas se culpabiliser, il n'y a pas de bon ou mauvais prof (c'est ce que je me disais...), certains arrivent mieux à gérer les relations avec les élèves naturellement, d'autres trouvent des 'trucs' qui leur permettent de tenir et s'épanouir. Moi, je n'arrivais pas à faire 'la police', c'était trop loin de ce que j'étais réellement. Je me souviens de ma tutrice de stage qui m'a dit un jour : 'dans ce métier, t'es obligé de jouer un rôle, si tu te dévoiles trop, c'est foutu'.

Bon courage et prenez soin de vous

PS : sur la violence et les problèmes de discipline, je vous conseille les livres de Rémi CASANOVA et Eric DEBARDIEUX. Ce n'est pas une panacée mais ça peut toujours éclairer sa vision des événements.
avatar
agna

Messages : 14
Date d'inscription : 30/05/2014

Re: présentation

Message par agna le Jeu 14 Juin 2018 - 19:24

Bonjour Martine
Je vais te parler de ma situation, peut-être que cela te donnera quelques billes. 
Je suis prof d'anglais depuis près de 35 ans, ds une SEP lycée professionnel depuis longtemps et moi aussi je ne supporte plus les incivilités, nombreuses chez nous avec peu de réaction adaptée (voir mes messages pour plus de details).
En novembre dernier j'ai été agressée physiquement( jet d'un gros tube de colle en pleine tête alors que j'ecrivais au tableau) et menacée verbalement. J'ai fait un signalement rapport etc...quelques mesures timides ont été prises sans plus.
Fin janvier un élève de cette classe me menace encore et là je ne retourne plus au lycée, sans compter une entrevue avec ma proviseure qui me rejette la responsabilité dessus. C'en est trop, je ne peux plus remettre les pieds au bahut, syndrome anxio-depressif et symptômes physiques invalidants pour faire court.
Je n'y ai plus remis les pieds, arrêtée en CMO jusqu'à fin février par mon médecin qui heureusement est très compréhensif. J'ai été remplacée très vite, donc rassurée de ce côté-là 
 Cogitant et me renseignant  sur ma situation, car je m'inquiète, il me reste 3 ans jusqu'à la retraite,  je vois qu'il est encore temps de faire une déclaration d'accident de service, c'est ce que je fais. Car l'origine de mon état remonte à ces faits pénibles, précis, datés dont je t'ai parlé au début. Et je demande l'imputabilité au service, ce qui est important car si elle est reconnue, l'administration prend en charge tes arrêts de travail, les frais médicaux, les médicaments...tout le temps que tu es maintenue en congé accident de service. J'ai eu la réponse ...positive au bout de 3 mois. C'est long mais me voilà rassurée  car sinon tu passes à mi-traitement au bout de 3 mois en CMO. Entre temps j'avais monté un dossier de demande de Congé Longue Maladie, que j'ai annulé puisqu'admise en congé accident de service imputable au service. Moyennant une expertise médicale passée en mars. Je crois que la prochaine sera 6 mois après, en septembre je pense.
Bien-sûr il faut rassembler certificats et constats médicaux qui attestent de ton état. Je vois ma généraliste tous les mois pour faire le point sur mon état et être prolongée. Toute reprise est pour moi inenvisageable, je suis déterminée et j'envisage de faire une demande de reclassement. J'ai beaucoup été suivie les 3 premiers mois par un cardiologue pour une tension nerveuse galopante. J'ai eu du mal à trouver un psychiatre, j'en ai enfin trouvé une que je vois régulièrement. Il faut prouver à l'administration qu'on est ds une démarche de soins je suppose.
Voilà pour ma part donc ce que je te conseille :
si ces incivilités sont intimidation, menaces verbales et/ou physiques
fais un rapport circonstancié, avec des faits précis dans le temps,  préviens ton chef d'établissement  et va immédiatement chez ton généraliste faire constater ton état, si tu n'en peux plus : il fera une déclaration d'accident de service (feuille cerfa bleue).
Marre de servir de moine-soldat...
Je sais que ma proviseure m'a grillée mais je m'en fiche, ma famille a besoin de moi et je ne veux pas y laisser la peau.
Voilà moi j'ai décidé de dire stop, là où je suis ils sont chauds et j'ai peur ...C'est eux ou moi et pour le soutien que nous recevons, quand on ne fait pas de zèle...sauve qui peut
Si tu as des questions, n'hésite pas .
Courage en tout cas, il en faut, car on marche sur la tête...

Contenu sponsorisé

Re: présentation

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 23 Juin 2018 - 6:25