MESSAGE AUX NOUVEAUX : Avant de créer un compte :

1 - Présentez-vous en mode "invité" dans la rubrique "je me présente"

2 - Créez un compte utilisateur, avec le même pseudo que vous avez utilisé pour votre présentation (ou un très proche)

Votre compte ne sera activé que si vous avez accompli cette formalité. Dans le cas contraire, votre compte sera supprimé. Nous ne répondons plus aux réclamations des contrevenants. Signé la fondatrice-administratrice, qui en a marre de répéter tout le temps la même chose.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Prof de français reconversion

Partagez

penthesilee
Invité

Prof de français reconversion

Message par penthesilee le Lun 7 Nov 2016 - 17:55

Bonjour,

Après avoir fait 6 ans d'études et passé l'agrégation, je suis devenue prof de français. C'était mon rêve depuis le début de mes études.
Mon année de stage s'est plutôt bien passée, mais il faut dire que j'étais dans un bahut d'exception.

Cette année, j'ai été affectée comme tzr et je n'y arrive pas. Je me sens en décalage complet avec l'idée que je me faisais de l'enseignement.
Je me retrouve à gérer des gamins insolents, faire la police tout le temps, je me sens seule... Ca a été très dur en octobre, les vacances m'ont permis de me reposer un peu et voici le constat à la rentrée :

- je ne me vois pas du tout passer ma vie à enseigner à des gamins qui savent à peine écrire... je n'ai pas passé l'agrégation pour ça. Même si je ne m'attendais pas à avoir des élèves de très bon niveau, je ne pensais pas que ce serait à ce point. Je ne trouve aucune stimulation intellectuelle dans ce que je fais, c'est mécanique, je m'ennuie et j'ennuie les élèves.
- je n'arrive pas à gérer les gamins : je n'aime pas faire les méchante, passer mon temps à punir... et je déteste les relations de conflit. Et pout ce boulot, c'est problématique. C'est la bazar dans mon cours, ça m'angoisse, je n'arrive plus à dormir.
- je ne supporte pas l'administration/ la hierarchie idiote et inorganisée qui prévient des réunions la veille pour le lendemain, qui ne prend pas ses responsabilités quand il y a des problèmes et qui n'offre aucun soutient.
- Je me sens très isolée dans mon établissement en tant que tzr : la salle des profs est vide, personne ne se parle... je me sens seule quand je préparer chez moi. Chacun fait son truc dans son coin en regardant de travers le collègue qui se fait bordéliser, mais chacun nie ses problèmes ("non, avec moi ça se passe très bien" alors qu'on entend le boucan depuis le couloir). Je n'aime pas l'ambiance "petit chef" qui règne.
- Je ne supporte pas le manque de reconnaissance général : les remarques types "prof c'est génial, vous ne faites rien" , l'administration où il faut pleurnicher pour avoir une pile de videoprojecteur pour finalement s'entendre dire qu'il faut la fournir soi-même, les non remboursements de trajets au moindre prétexte (parce que le 2, 3 et 4 juillet ça ne fait pas un mois complet et qu'ils ne remboursent que les abonnements mensuels...), les manuels qui n'arrivent pas au bout de 3 mois alors que bon "vous avez le droit seulement à 2000 photocopies"...

J'ai passé toute la semaine à pleurer, et je finis par me dire que je ne suis pas du tout faite pour ce métier. Je n'y trouve aucun plaisir et je ne me vois même pas continuer jusqu'à noel. Je vais aller voir prochainement le medecin pour essayer de me soulager un peu.

Mais à terme, je songe à démissionner et à me reconvertir.
avatar
Rocaille

Messages : 1073
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 42

Re: Prof de français reconversion

Message par Rocaille le Lun 7 Nov 2016 - 18:47

Le constat que tu fais au début de ta 1ère année de néotitulaire, si j'ai bien lu, est juste et acéré... En tant que TZR, tu peux espérer un autre poste plus motivant l'an prochain, mais il ne faut pas se leurrer : l'écart entre la préparation de l'agrèg et ce que tu fais comme enseignant en collège est étourdissant. Aussi je comprends que tu songes à la reconversion... et l'an dernier dans de meilleures conditions, te sentais-tu motivé par le métier ? C'est un indicateur pour tes projets. Sinon, as-tu des idées ou envies d'autre activité ?
Au fait, bienvenue à toi.
avatar
Hirondelle
Fondatrice

Messages : 8131
Date d'inscription : 13/05/2011

Re: Prof de français reconversion

Message par Hirondelle le Lun 7 Nov 2016 - 20:12

Bienvenue à toi ! 
Ton compte a été activé, tu peux à présent te connecter.  
A bientôt.
avatar
Philonide

Messages : 1264
Date d'inscription : 11/01/2014

Re: Prof de français reconversion

Message par Philonide le Mar 8 Nov 2016 - 5:49

En effet, tout ce que tu décris du quotidien d'un prof est juste. Après si on arrive à prendre du plaisir à enseigner, ça aide à compenser le reste mais ce n'est pas le cas pour toi. Soit tu tiens en espérant un bon lycée  ou pourquoi pas des prépas ou la fac car tu es agrégée ou ta decision est irrévocable et dans ce  cas il vaut mieux partir maintenant.
avatar
Phaul

Messages : 10
Date d'inscription : 05/11/2016

Re: Prof de français reconversion

Message par Phaul le Mar 8 Nov 2016 - 9:33

Je comprends et partage à 100 % ton ressenti. Mon conseil serait de fuir avant que le job ne te détruise. Moi j'ai déjà trop traîné, mais comme toi j'ai très vite vu les contradictions grotesques du système, et les réels dangers qui vont avec pour nous.
avatar
penthesileee

Messages : 52
Date d'inscription : 07/11/2016

Re: Prof de français reconversion

Message par penthesileee le Mer 9 Nov 2016 - 8:49

Bonjour à tous,

Merci de vos réponses.
Je suis en arrêt pour 15 jours. Je vais déjà essayer de prendre soin de moi : de manger et dormir, parce que vu mon état, c'est la priorité.
Après... je ne sais pas... rien que l'idée d'y retourner me provoque une quasi crise d'angoisse (respiration difficile, gorge qui se serre, larmes...).
Je ne sais pas quoi faire. A terme je pense arrêter ce boulot et me reconvertir (une formation en librairie peut-être, avec quelques cours particuliers pour faire rentrer des sous en attendant), mais j'ai vu que la démission en règle pouvait prendre un certains temps à être acceptée, surtout sur les matières qui manquent de monde.
Que faire ? Abandonner le poste ?
En plus, je viens récemment d'apprendre que je suis enceinte (bébé voulu avec mon chéri) et je suis encore plus paumée. J'ai peur que ca nuise au bébé si je reste dans cet état, mais je me dis que si j'abandonne le poste / démissionne maintenant, je vais me retrouver enceinte et sans boulot. Et ça va être coton de trouver une formation / un job d'appoint  tout en étant enceinte.
Je ne sais pas quoi faire. J'ai l'impression d'avoir tout raté, d'avoir fait toutes ces études pour rien. En plus j'ai honte de ne pas y arriver, j'ai peur du regard de mon entourage et des autres(" on te l'avait bien dit que prof ce n'était pas une bonne idée", "que vas-tu faire enceinte et sans travail ? ...").
avatar
Medusa

Messages : 1311
Date d'inscription : 07/05/2016

Re: Prof de français reconversion

Message par Medusa le Mer 9 Nov 2016 - 13:56

Si tu attends un bébé, profites-en pour te mettre en arrêt jusqu'à la date "réglementaire" où tu auras droit au congé mater (avant et après accouchement), ensuite, mets toi en congé pathologique puis passe soit sur un congé parental soit sur un mi-temps si tu en as la force...de plus, tu peux rester dans les rangs de l'éduc nat sans être devant les élèves jusqu'aux 3 ans de bébé...ca te laisse du temps pour souffler, profiter de ton bébé,et trouver le temps pour une reconversion. Ne crois pas que tu as tout "raté", on est beaucoup à avoir connu ce sentiment. Pense à toi!!!
Bonne chance.
avatar
penthesileee

Messages : 52
Date d'inscription : 07/11/2016

Re: Prof de français reconversion

Message par penthesileee le Mer 9 Nov 2016 - 15:39

C'est sûr que si je pouvais être mise en arrêt jusqu'au congé maternité, ça calmerait la situation et ça me laisserait un peu le temps de me poser et de réfléchir plus calmement à ma reconversion. Mais j'angoisse que le médecin me dise de retourner bosser...
Dire que ce début de grossesse ne devrait être que du bonheur... je n'arrive même pas à me réjouir tellement je tourne tout ça en boucle dans ma tête.

J'ai parcouru un peu le forum pour voir les idées et les reconversions des uns et des autres : ça aide de voir qu'on n'est pas seule.
Merci à vous !
avatar
Rocaille

Messages : 1073
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 42

Re: Prof de français reconversion

Message par Rocaille le Mer 9 Nov 2016 - 16:24

Courage, Penthesileee (c'est du grec, ce pseudo??). Pense à ton bébé avant tout, en positif, j'imagine combien la situation doit être angoissante (moi-même je ne me lance pas malgré mon "grand âge" car j'angoisse de vouloir changer de métier + chéri au chômage :-(), mais c'est un grand bonheur et le plus important. Pour certains même c'est ce qui donne la force de la reconversion, justement par grand désir du meilleur pour son enfant.
avatar
Phaul

Messages : 10
Date d'inscription : 05/11/2016

Re: Prof de français reconversion

Message par Phaul le Mer 9 Nov 2016 - 18:43

Hello Penthesilee,

Explique bien ta situation au médecin. Dis-lui la vérité sur tes angoisses, ne minimise pas. S'il n'est pas con, il te donnera un arrêt de travail. Sinon, tourne-toi vers un autre praticien, car vu tes souffrances morales, tu as le droit d'être en arrêt.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 1:36